Sanctuaire d'Itsukushima

Corridor (Kairo)

Corridor (Kairo)

Mikasahama

Lanternes et Torii flottant

Lanternes et Torii flottant

Sanctuaire Shinomiya

Parc Momijidani

Parc Momijidani

Sanctuaire d'Itsukushima

De nuit, lors du Festival Tanomo-san

De nuit, lors du Festival Tanomo-san

Vue du Temple Daisho-in

2ème étage du Pavillon Maniden

2ème étage du Pavillon Maniden

Sommet du Mont Misen

et vue sur les îles de la Mer Intérieure de Seto

et vue sur les îles de la Mer Intérieure de Seto

Forêt primitive

Promenade en téléphérique

Promenade en téléphérique

Pagode Tahoto

au milieu des feuillages verts

au milieu des feuillages verts
e-brochures calendrier des marées Photos, vidéos

Jumelage avec le Mont St Michel

2 îles au caractère sacré

L'île de Miyajima (commune d'Hatsukaichi) et le Mont St Michel sont jumelés depuis 2009.

2008, le rapprochement entre Miyajima et le Mont St Michel

Poster 150 ans France-Japon

Poster 150 ans France-Japon

L' année 2008, qui marque le 150ème anniversaire des relations diplomatiques entre le Japon et la France, a été déclarée « Année des échanges touristiques France-Japon » et de nombreuses campagnes touristiques ont été développées dans les deux pays.

Le Grand Torii du Sanctuaire d'Itsukushima et le Mont Saint-Michel, site français inscrit au Patrimoine Mondial de l'Unesco, ont été choisis pour figurer sur l' affiche de promotion de cet anniversaire réalisée par l'Office National du Tourisme Français (désormais appelé « Agence de Développement Touristique de la France ») et l'Office National du Tourisme Japonais (JNTO).

Miyajima a été choisie par l'Office National du Tourisme Japonais comme l'un des lieux touristiques qu'il souhaite le plus faire connaître à la France, et en octobre 2008, la ville d’Hatsukaichi a participé, avec huit exploitants touristiques de Miyajima, à un séminaire sur les échanges touristiques organisé à Paris par le ministère de l'Aménagement du Territoire, de l'Équipement et des Transports, où elle a pu y mettre en valeur ses atouts touristiques.

Visite du Mont St Michel

Visite du Mont St Michel

Visite du Mont St Michel

Ayant reçu à cette occasion une invitation de la part du maire du Mont Saint-Michel, nous avons visité le Mont pour renforcer les relations entre les deux villes.

Bien que nous n' y ayons passé que peu de temps, nous avons eu des échanges satisfaisants et une proposition de jumelage a été faite de la part du Mont Saint-Michel.

Le jumelage

Promenade du Maire du Mont St Michel et du Maire d'Hatsukaichi

Promenade du Maire du Mont St Michel et du Maire d'Hatsukaichi

Le Mont Saint-Michel et Miyajima ont de nombreux points communs, comme le fait de faire partie des sites inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco flottant sur la mer, d'avoir plus de mille ans d'Histoire en tant que lieux saints et d'être des lieux touristiques représentant leurs pays.

Nous avons pensé que le jumelage avec le Mont Saint-Michel était également important pour la ville d'Hatsukaichi, et le 16 mai 2009, nous avons accueilli monsieur le maire Eric Vannier et célébré la « Cérémonie de jumelage des villes d'Hatsukaichi et du Mont Saint-Michel ».

Les villes d'Hatsukaichi et du Mont Saint-Michel prévoient de mettre mutuellement en valeur leurs atouts touristiques respectifs, d'organiser des manifestations sur des thèmes communs et de faire des échanges culturels.

La ville d'Hatsukaichi a mis en place un coin qui présente le Mont Saint-Michel aux côtés de Miyajima, à l'intérieur du terminal passagers de l'embarcadère de Miyajima.

La signature du traité et la cérémonie

Signature du traité de jumelage

Signature du traité de jumelage

Le 16 mai 2009, nous avons accueilli monsieur Eric Vannier, maire du Mont Saint-Michel, venu de France, et nous avons célébré la cérémonie de signature du traité de jumelage des villes d’Hatsukaichi et du Mont St Michel au sanctuaire d’Itsukushima, à Miyajima .

Le jour de la cérémonie, monsieur le maire Eric Vannier s’est rendu à Miyajima en empruntant la route maritime classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis la ville d’Hiroshima.

Il a été accueilli au débarcadère de Miyajima par le maire d’Hatsukaichi, Katsuhiro Shinno, ainsi que par le consul honoraire de France à Hiroshima, plusieurs membres de la diète, du conseil général et du conseil municipal et des sympathisants venus d’autres régions.

Les deux maires ont parcouru à pied le trajet menant du débarcadère de Miyajima au sanctuaire d’Itsukushima, lieu de la cérémonie, en passant par la galerie marchande d’Omotesando. En chemin, ils ont pu approfondir leurs relations tout en rencontrant les acteurs de la galerie marchande, les touristes japonais et étrangers et les écoliers en voyage scolaire.

Au cours de la cérémonie à laquelle de nombreux touristes ont également assisté, les deux maires ont signé un accord visant notamment à mettre mutuellement en valeur leurs atouts touristiques respectifs et à réaliser des échanges culturels en organisant des manifestations sur des thèmes communs, et se sont promis de renforcer leur coopération à l’avenir.

Shinno Katsuhiro, maire D’Hastukaichi

Katsuhiro Shinno, maire d'Hatsukaichi

Katsuhiro Shinno, maire d'Hatsukaichi

" L’accord passé entre nos deux villes est une grande joie pour Hatsukaichi. Le Mont Saint-Michel fait la fierté du peuple français, et c’est un haut lieu touristique en Europe.

Miyajima est désormais un lieu touristique qui représente le Japon. Je suis persuadé que le fait que nous nous efforcions mutuellement d’approfondir nos relations et de mettre en valeur nos attraits respectifs donnera des résultats positifs en matière de développement du tourisme et en matière d’échanges culturels.

Nous nous efforçons de construire une ville qui sache remplir et apaiser le cœur de nombreuses personnes. "

Eric Vannier, maire du Mont St Michel

Eric Vannier, maire du Mont St-Michel

Eric Vannier, maire du Mont St-Michel

" Je suis heureux que ces deux lieux riches d’une histoire millénaire aient pu se rapprocher malgré les différences culturelles. Témoignons ensemble avec passion de la Grande Histoire de l’Humanité, en dépassant les notions de pays, de peuple et de culture.

Nos deux villes sont célèbres dans le monde entier en tant que symboles de l’excellence de l’Humanité. Je suis persuadé que par les échanges amicaux qui devraient se prolonger pendant de longues années, nous parviendrons à tisser des liens entre nos lieux respectifs sur de nombreux thèmes tels que la culture, la spiritualité, le patrimoine culturel, l’environnement, la culture culinaire. "

Cadeaux commémoratifs

Cadeaux de jumelage

Cadeaux de jumelage

Le jour de la cérémonie de signature, la ville d’Hatsukaichi a offert au Mont Saint-Michel un plateau sculpté de Miyajima et a reçu en échange une gravure représentant le Mont Saint-Michel, pour commémorer le jumelage.

Patrimoine Mondial : Le Mont Saint-Michel

Mont St Michel

Mont St Michel

Le Mont Saint-Michel est une Abbaye construite sur une petite île qui se dresse dans une baie de Normandie, dans l'Ouest de la France.

Selon la légende, l'Archange Michel serait apparu en rêve à Aubert en 708, alors que ce dernier était évêque, et lui aurait ordonné de construire un oratoire sur le rocher. Au début, Aubert ne crut pas à ces paroles et ne passa pas à l'action. Mais lorsque Michel apparut pour la troisième fois, il toucha le front d'Aubert et lui ordonna fermement de construire l'oratoire.

Se fiant à ces paroles, Aubert construisit un petit oratoire sur le rocher.

C'est alors que le Mont Saint-Michel, jusqu'alors relié au continent, fut recouvert d'eau en l' espace d'une nuit et devint une île isolée.

[ La similitude avec l'histoire du Sanctuaire d'Itsukushima est assez troublante :

En 1146, début de la période Kyuan, Taira-no-Kiyomori fut assigné à la tête d’Aki-no-Kuni ou Province d’Aki (ancien nom de la partie Ouest de la Préfecture d’Hiroshima).

Dans un rêve, il vit un vieux prêtre lui dire qu’il atteindrait le plus haut rang s’il construisait le Sanctuaire d’Itsukushima. Il construisit donc un sanctuaire de style architectural Shinden, et introduisit la danse Bugaku venue du temple Shitennoji d’Osaka. ]

Depuis cette époque, le Mont Saint-Michel est considéré comme un lieu saint et vénéré par le peuple.
Il ne s'agissait au début que d'un petit oratoire, mais il a pris de l'ampleur au fil des agrandissements et effondrements qui se sont succédés au cours du temps.

Cependant, lorsque la France et l'Angleterre se sont jetées dans la Guerre de cent ans, l'Abbaye fut fermée et servit de citadelle. Par chance, l'amplitude des marées était grande et les courants forts, et l'ennemi ne parvint jamais à y pénétrer. Le Mont n'a donc jamais capitulé et a survécu à la guerre.

Il a ensuite repris ses fonctions d'Abbaye, mais fut transformé en prison après la Révolution Française, redouté sous le nom de « Bastille de la mer ».

Puis, en 1966, les religieux sont revenus et le Mont est redevenu Abbaye, fonction qu'il continue d’exercer de nos jours.

Le pont-passerelle a été achevé en 2015 et le Mont a retrouvé la plénitude de son paysage maritime. Et près de trois millions de visiteurs s' y rendent chaque année.