Sanctuaire d'Itsukushima

Corridor (Kairo)

Corridor (Kairo)

Mikasahama

Lanternes et Torii flottant

Lanternes et Torii flottant

Sanctuaire Shinomiya

Parc Momijidani

Parc Momijidani

Sanctuaire d'Itsukushima

De nuit, lors du Festival Tanomo-san

De nuit, lors du Festival Tanomo-san

Vue du Temple Daisho-in

2ème étage du Pavillon Maniden

2ème étage du Pavillon Maniden

Sommet du Mont Misen

et vue sur les îles de la Mer Intérieure de Seto

et vue sur les îles de la Mer Intérieure de Seto

Forêt primitive

Promenade en téléphérique

Promenade en téléphérique

Pagode Tahoto

au milieu des feuillages verts

au milieu des feuillages verts
Weather by Freemeteo.com
e-brochures calendrier des marées Photos, vidéos

Avril

Cérémonie de traversée du feu (Hiwatari Shiki)

Lieu : Temple Daisho-in

Du 15/04/2017 au 15/04/2017

Tags : Temple Daisho-in, chant de sutras, Bouddhisme, traversée du feu

Le « Hiwatari-shiki » est organisé par le Temple Daisho-in et a lieu 2 fois par an, le 15 Avril et le 15 Novembre. C’est un rite religieux pratiqué par la Secte bouddhiste Shingon.

  • La cérémonie commence vers 11h avec les offrandes de purification sur l’autel, puis les chants de sutras bouddhistes.
  • Après cela, 2 moines encerclent la zone avec des sabres puis tirent 7 flêches dans le ciel que les fidèles essaient par tous les moyens d'attraper.
  • Vers 13h, pendant que les prêtres des montagnes soufflent dans leurs conques, on embrase le tas de branches de cyprès.
  • Vers 14h, quand les flammes réduisent et qu’il ne reste que des braises rougeoyantes, le moine supérieur, suivit des moines, des moines itinérants et des fidèles, traversent les braises pieds nus en chantant des prières pour la santé et le bonheur.

Cette cérémonie date de l'ère Jogan (832-909). C'est Rigen Daishi qui lors de son entrainement ascétique dans les montagnes sacrées, pratiquant le rituel Goma, alluma un feu pour exterminer des serpents vénéneux.

Le feu de cette cérémonie est allumé avec la flamme éternelle de Kobo Daishi (Kiezu-no-hi, qui brûle dans le pavillon Reika-do, sur le Mont Misen). On utilise des feuilles fraiches de cyprès, ce qui provoque une fumée blanche et épaisse.